Les gourmets du sol : des plantes rayonnantes

par B.Casanova, Corinne Fonta, Hélène Castel

L’idée de notre projet prend racine lors des rencontres internationales lycéennes de la radioprotection de 2017 à Saclay. Nous avons eu l’opportunité de rencontrer des jeunes venant d’un site très contaminé par la radioactivité, à savoir celui de Fukushima Daiichi.

Nous avons appris que l’explosion de la centrale a engendré une évacuation de la population, une augmentation des cancers de la thyroïde et une contamination massive des sols et des eaux empêchant ainsi la reprise de l’agriculture dans les zones contaminées.

Pour décontaminer les sols, les Japonais ont mis en place un projet de prélèvement de la terre. Ils ont retiré 5 cm de terre qu’ils ont stockée dans d’énormes sacs (ce qui correspond à environ 20 000 000 sacs). Seulement, le problème est qu’ils ne savent pas quoi en faire… Par ailleurs, la terre extraite contenait d’innombrables formes de vie (vers de terres, insectes...) propices à l’écosystème et à la pédogenèse, entraînant ainsi un ralentissement dans la régénération du sol et donc une impossibilité de cultiver le riz ou autres céréales !

De très nombreuses études sont menées pour décontaminer efficacement les sols sur le long terme comme celles utilisant la phytoextraction ou des robots. Nous avons choisi de travailler sur la phytoextraction, appuyés par l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) et avec l’aide précieuse de deux chercheuses du site de Cadarache, Mesdames Henner et Beaugelin.

JPEG - 1.4 Mo
Les élèves du club lors des rencontres internationales lycéennes de Dijon, mars 2018.

Ce projet du club sciences, présenté initialement lors des rencontres internationales lycéennes de la radioprotection en Mars 2018, a remporté le 1er prix ex-æquo du Concours C’Genial lors de la finale nationale qui s’est déroulée le 25 mai à la Cité de l’Espace à Toulouse.

Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver la video réalisée avec le concours de Madame Goudenèche et des élèves de l’option cinéma, ainsi que le compte-rendu d’expérience des élèves du club sur le site du concours C’Genial.

Bravo à tous pour ce travail d’équipe :
- les élèves du ClBS : Anne-Laure, Florent, Florian, Héloïse, Louana, Lydie, Pauline, Soren, Thomas, Vicky, ainsi que Marie, Octave et Victor qui ont porté ce projet jusqu’à Toulouse ;
- les élèves de l’option cinéma : Florian, Léna et Manon.

Article de presse : http://m.leparisien.fr/yvelines-78/marly-le-roi-les-petits-genies-du-lycee-s-attaquent-a-la-radioactivite-23-05-2018-7732035.php